Comment réduire son exposition au chlore l'été?

28 juillet 2020 La santé

 

Le problème du chlore

 

Nous faisons de grands efforts pour éliminer ce  chlore de notre eau potable et de l’eau de douche, et cela fait réfléchir à l’effet de ce produit chimique courant dans les piscines et à ses conséquences sur notre santé.

Il n’est pas nécessaire de nager dans une piscine pour être affecté par certains des risques sanitaires. Les piscines et autres sources d’eau chlorées rejettent également des chloramines.

La chloramine est un gaz qui sent le chlore et vous l’avez probablement déjà sentie dans des hôtels avec piscine intérieure.

La sueur, les écrans solaires, l’urine et d’autres produits chimiques et déchets se combinent au chlore pour former des chloramines.
Ce  composant  gazeux oxydé est présent dans l’air autour des piscines chlorées et d’autres sources d’eau. Comme vous pouvez l’imaginer, ce phénomène est particulièrement préoccupant dans les piscines intérieures sans ventilation, mais il peut également être problématique dans les piscines extérieures.

Les effets négatifs des chloramines

Une forte odeur de chlore est une assez bonne indication qu’il y a des chloramines dans une piscine. Ce gaz puissant peut également provoquer des symptômes comme la toux et l’irritation des sinus. Plus grave encore, il peut provoquer des symptômes comme une respiration sifflante et même une augmentation des symptômes de l’asthme.

 quelques astuces pour réduire l’exposition au chlore :

Utilisez de la vitamine C :

elle aide à neutraliser le chlore et à réparer les dommages causés par l’exposition au chlore. Il s’avère que la prise de vitamine C (acide ascorbique) par voie interne et la préparation d’une solution à frictionner sur la peau peuvent réduire considérablement l’exposition.

Protégez la peau :

Fournir une barrière physique à la peau avec une huile peut également aider à réduire l’exposition.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!